EHPAD Luxe

Amener son chien en maison de retraite de luxe, est-ce possible ?

Quelles sont les règles en vigueur pour pouvoir amener son chien en maison de retraite ? Qui plus est dans un établissement de grand standing ? Auparavant, seulement 30% des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) acceptaient nos amis les bêtes, aujourd’hui près d’une maison sur deux le permet. A condition de respecter certains points. Et de négocier sérieusement cette autorisation auprès du directeur !S’il n’existe pas d’interdit absolu en la matière, seul le règlement intérieur prévaut. Il appartient donc au directeur de la maison de retraite d’accepter ou de refuser le chien d’un pensionnaire. Or, force est de constater qu’au fil des ans et des bienfaits observés par la présence d’un animal auprès des personnes âgées, la réglementation se soit largement assouplie.

Ainsi, grâce notamment à l’action de la fondation « 30 Millions d’Amis » qui a toujours encouragé de telles initiatives, près de 50% des maisons de retraite acceptent désormais la présence de chiens.

Une hygiène rigoureuse et la discrétion de mise

Pour ce faire, l’animal doit être tatoué, vacciné et vermifugé. Il doit aussi être régulièrement lavé et brossé par son maître ou par un tiers responsable, et porter également un collier anti-puce. Le patient doit être en mesure de le sortir plusieurs fois par jour pour ses besoins, ce qui suppose qu’il soit en état de le faire, bien que des aménagements puissent être trouvés avec le personnel ou la famille. Le tout étant d’éviter des nuisances pour les autres pensionnaires: aboiements intempestifs, excréments etc…ce qui pourrait alors entraîner son exclusion de l’établissement.

Le chien visiteur, une sorte de « co-thérapeute »

Afin de favoriser le lien patient-animal, la fondation 30 Millions d’amis propose aux maisons de retraite, quel que soit le standing, qui le désirent la présence de « chien visiteur ». Véritable mascotte, le chien joue un rôle social et affectif et devient presque un « co-thérapeute » dont les pensionnaires attendent chaque fois un peu plus impatiemment la visite.

Categories
Non classé

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    *



    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>